Sucette, pouce ou… Machouyou !

Voilà une question que beaucoup de jeunes parents évoquent lors des consultations au sein de notre Cabinet d’Ostéopathie Pédiatrique. Est-ce préférable de proposer au nouveau bébé la sucette ou le laisser prendre son pouce ? Il y a-t-il une solution « miracle » à cette problématique ?

Nous allons distinguer plusieurs tranches d’âge afin de vous aider à y voir plus clair.

Bébé-sucette-ou-pouce

Les 0 à 6 mois 

Le nourrisson possède un réflexe de succion qui lui sert à se nourrir mais également à s’apaiser, se rassurer. Cette succion permet également de mobiliser les os de la face, de ventiler les structures anatomiques, et ainsi de permettre une croissance harmonieuse du crâne nécessaire à la mise en place des fonctions physiologiques : à savoir le langage, la mastication, la respiration, l’audition etc…

Il s’agira petit à petit de différencier ces périodes de réels besoins de téter, des périodes de réconforts. En effet, le bébé peut confondre les deux et boire de petites quantités à chaque tétée et très régulièrement afin de s’apaiser fréquemment. C’est à ce moment là que la pulpe du petit doigt du papa ou de la maman en appuie sur le palais, la sucette ou le pouce sont des alternatives. Ainsi un « rythme » peut être mis en place petit à petit entre manger et s’apaiser. Quand à savoir si l’on doit utiliser le pouce ou la sucette il conviendra de dire que la règle est qu’il n’y en a pas… Cette décision est bébé dépendante, c’est lui qui vous imposera ce choix. En effet, il existe de grandes variabilités des structures anatomiques et chaque nouveau-né présente une forme de palais, un positionnement de langue qui lui sont propres et qui pourront influencer « son choix ». Il est cependant important de préciser que la sucette dans les premiers moments de vie, lorsque le bébé est allaité par la maman peut altérer sa sensation, sa perception de la succion et de ce fait compliquer la prise du sein puisque le bébé doit s’habituer sur le plan de la sensorialité à la forme du mamelon ainsi qu’à la perception de la peau de la maman sur ses récepteurs buccaux. Dans certain cas lorsqu’elle est utilisée précocement, la sucette peut biaiser sur le plan sensoriel, gustatif et mécanique la découverte de l’allaitement.

Nous allons évoquer les avantages et les inconvénients du pouce en comparaison avec ceux de la sucette.

pouce-sucette

Avantages

Pouce Sucette
• l’enfant peut l’utiliser tout seul sans avoir besoin de vous. • elle modifierait moins le développement bucco dentaire. (Conseil dentaire- Dr Albert Hauteville)
• Il ne se perd jamais, ne tombe pas derrière le siège de la voiture etc.… il est plus facile de contrôler le temps de prise de la sucette plutôt que celui du pouce.
• Le pouce ne peut pas être utilisé lorsque l’enfant joue ou veut parler. • elle serait associée à une diminution du risque de la mort subite du nourrisson. (article : prévention du syndrome de mort subite du nourrisson-John Libbey)

Inconvénients

Pouce Sucette
• le pouce crée une pression qui semblerait plus forte sur le développement bucco-dentaire que la sucette. (Conseil dentaire- Dr Albert Hauteville) • Gêne le développement du langage
• il est plus difficile d’imposer à l’enfant d’arrêter de sucer son pouce plutôt que de contrôler la prise de la sucette, mais il ne faut pas dramatiser il existe bien sûr des solutions. • Elle se perd, tombe s’oublie…
• Elle peut être une des raisons pour lesquelles la mise en place de l’allaitement se complique.

6 - 12 mois

Jusqu’ à 1an l’enfant a encore beaucoup besoin de se rassurer, et la succion peut prendre une place importante dans son développement c’est pourquoi il est essentiel d’accompagner l’enfant par d’autres moyens afin de permettre à l’enfant de se sentir en confiance et de se calmer. On peut donc limiter le temps de la sucette ou du pouce notamment lorsque l’enfant joue, se développe sur le plan moteur, communique avec vous. Et vous pouvez remplacer ces moments de sucette ou de pouce par des gestes attentionnés, des mots doux et un doudou !!!

Après 12 mois

La sucette ou le pouce ont une influence sur la posture sur la croissance de la face, sur le développement des dents et sur les fonctions physiologiques qui en découlent : la respiration, la déglutition, la mastication, l’apprentissage du langage. Il convient donc de commencer à cet âge un « sevrage progressif » avec un accompagnement important, des explications adaptées…

Votre enfant n’arrive pas à se défaire de cette sucette ? Vous avez eu recours à toutes les stratégies possibles et rien n’y fait ?

Il y a une solution pour une transition en douceur avec LE MACHOUYOU !
Le Machouyou est un masticateur première dentition qui prépare la bouche des enfants à l’arrivée des dents permanentes à 6 ans. Il s’utilise donc en général entre 2 et 6 ans. Le Machouyou a été pensé par des orthodontistes fonctionnels (Dr Philippe COAT- Dr en chirurgie dentaire utilisant sa propre méthode d’Orthodontie Fonctionnelle) afin d’éviter le recours aux soins fréquents (bagues) à la fin de la dentition définitive c’est à dire vers l’âge de 12 ans. Il est préférable de prendre le problème en amont afin de préparer la bouche de l’enfant à cette future dentition.


Il se présente sous cette forme, la partie plane se met dans la bouche. Il se porte la journée en remplacement de la tétine et la nuit. Il remplace le phénomène de succion au profit de la mastication avec un positionnement de langue physiologique qui peut commencer à se positionner sur le palais pour une déglutition qui va passer de primaire à secondaire, pour un meilleur développement du langage avec l’apprentissage des sons ainsi qu’une meilleure respiration nasale très importante qui pourra à son tour limiter les otites et les affections ORL en générales. De plus un enfant qui conserve une succion tardive importante développe moins bien les os de la face, le palais, l’arcade dentaire et ainsi complique la mise en place des dents définitives. Le MACHOUYOU pourra vous être d’une grande utilité !!
Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre sur le site :
https://www.machouyou.com

A savoir : Le Machouyou se commande en pharmacie ou sur internet.

CONCLUSION

Par cet article nous avons tenté de vous apporter le plus d’informations et de conseils possibles afin de vous aider à y voir plus clair. Il est à retenir que « la recette miracle » n’existe pas et que chaque bébé possède ses propres besoins, son propre développement, des structures anatomiques qui lui sont uniques, ce qui implique d’adapter les conduites à tenir en fonction de chacun. A vos instincts de parents !

Pas encore de réponses

Qu'en pensez vous?